Les poésies moi ça me dit ! Association POEMUSE

Les poésies moi ça me dit ! Association POEMUSE

Poésies sur :La Mythologie

Découvrir la Mythologie facilement...
Pénélope, le Cyclope, le cheval de Troie...


Le CYCLOPE

Une grande grotte où je vis,
Avec mes béliers et  brebis.
Je suis un énorme géant
On tremble en me voyant.
Un œil unique sur le front.
Mon père, c'est Poséidon,
Le grand dieu de la mer.
La jolie Nymphe,  ma mère,
Au doux nom de Thoosa
Polyphème me prénomma.

Ulysse et ses compagnons,
Imaginez ma satisfaction,
Se sont réfugiés chez moi,
L'hospitalité, connais pas !
Je mange un compagnon,
Voilà de bonnes provisions !
Ulysse voulant m'attendrir,
M'offre un délicieux élixir,
Je tombe de sommeil, ivre !
Alors, il m'arriva le pire.

On me crève avec un pieu
Mon œil tellement précieux !
Ils se cachent sous mes béliers,
Que je laisse aller pâturer.
Libres ! Ils reprennent la mer.
Mon père déchaîne sa colère
En me voyant si amoindri.
Pas un compagnon n'en survit !
Ulysse, seul protégé des dieux,
Eut la chance de devenir vieux. 
    Agnès Rivière

http://odyssee-ulysse.blog4ever.com



11/04/2007 0 Poster un commentaire

PENELOPE


Fille d'Icarios de Sparte
Je suis la reine d'Ithaque,
Avec  mon fils Télémaque.
Subissons tant d'attaques,.
Car Ulysse mon bon mari,
Si loin de nous est parti.
Cela fait trop longtemps !
J'ai plein de prétendants.

Le trône fait des envieux,
Et pour les calmer un peu,
Un concours j'ai lancé.
J'ai promis d'épouser,
Celui qui saura utiliser,
L'arc de mon bien-aimé.
Pas un seul n'y parvient,
Et ainsi, c'est très bien !

Un mendiant, soudain,
Prend l'arc dans ses mains,
Il tend, vise d'un seul coup.
Ulysse est parmi nous !
Voici enfin mon mari,
De retour dans sa patrie.
Il a retrouvé son enfant,

Un homme fier et grand.

Aidé de la déesse Athéna,
La paix au pays redonna,
Pouvez-vous imaginer
La joie de se retrouver ?
De sa terrible Odyssée,
Ulysse ne m'a rien caché.
Télémaque rêve je crois,
De faire autant d'exploits


Rivière Agnès

Photo du spectacle des marionnettes 
de mon Fils Eric

http://odyssee-ulysse.blog4ever.com




11/04/2007 2 Poster un commentaire

Le cheval de TROIE

Durant la guerre de Troie,
Qui n'en finissait pas !
Ulysse eut la bonne idée,
Celle de m'imaginer :
Cheval tellement géant,
Je cachais dans mes flans
Au complet : une armée,
Mis devant la grande cité.
J'attendis patiemment
De très longs jours durant.

Les troyens bien intrigués,
De ma superbe grandeur,
M'ont d'abord observée,
Puis n'ont plus eut peur !
Avec effort m'ont tracté,
Dans leur belle demeure,
Le piège s'est refermé
A leur grande frayeur
Car sous la nuit étoilée,
Il y eut bien des pleurs !

Ainsi Ulysse a triomphé,
Misant sur la curiosité,
Ce défaut de l'humanité,
Il a su bien l'exploité.
Que ceci serve de leçon
A toute la population,
J'ai gagné une guerre,
Et j'en suis vraiment fier
J'ai été crée pour cela !
Je suis le cheval de Troie.

Rivière Agnès
Dessin Chouaïb

http://odyssee-ulysse.blog4ever.com

 


11/04/2007 0 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :