Les POESIES MOI CA ME DIT ! Association POEMUSE

Les POESIES MOI CA ME DIT ! Association POEMUSE

L’Éducation nationale ouvre le parapluie.

Si tu es un enseignant prend bien garde à toi
A tout moment de viol, l’enfant  peut t’accuser
Et sur ta hiérarchie ne compte surtout pas
Il n’y a pas pour toi d’innocent présumé
Avec sanction disciplinaire, suspendu
Sans aucun remords le rectorat te livrera
Sans dire pourquoi cette longue garde à vue
Ta famille dans le plus profond désarroi.
Pas le droit à un appel pour les rassurer
Te voila en maison d’arrêt maintenant  .
Car monsieur le juge d’instruction l’a décidé.
Sache qu’est sacrée  la parole d’un enfant .
Tant pis pour toi, si elle protège un parent.

Si tu es seul adulte dans ta classe enseignant
Tu es à la merci d’une parole d’enfant.
Il importe peu que par précaution ultime
Tu n’aurais jamais été seul avec cette « victime »
Tu serviras de bouc émissaire à quelqu’un
Dont jamais sauf  miracle, tu ne sauras rien.
Le rectorat, L’académie , la justice te brisera
Ton innocence, en prison on ne l’entend pas.
Enseignant  crois-moi  « les risques du métier ».
Plus que jamais n’appartient pas au passé
Il faut se remuer, chercher des solutions
Pour que jamais un innocent soit en prison.
il peut être ton père, ton frère, ou ton enfant
Réveillons nous ! il est j’espère encore temps.
Outreau n’a pas servi de leçon.
On met des innocents en prison

prisons.jpg


06/06/2017
1 Poster un commentaire

Dans ce refuge, Je t'attends !

 

Je suis un chien, d’une race indéterminée,

Qu’un enfant, pour son Noël, avait demandé.

 J’étais petit alors, ses parents m’achetèrent.

 Mais, de me promener, tous, bientôt, se lassèrent.

Moi, je croyais pourtant que nous étions amis,

 Or eux, un jour d’été, sans moi, ils sont partis,

 Me laissant au refuge. En mon coeur j’avais froid :

 Ceux que j’avais aimés ne voulaient plus de moi !

 Je ne suis pas très beau et ne suis pas méchant.

 Entouré d’autres chiens, jour après jour j’attends

 Que l’un des visiteurs, recherchant un ami,

 Comprenne mon regard, m’accueille enfin chez lui.

 Et je serai, alors, moi aussi, caressé.

 J’ai ma fidélité, ma tendresse à donner

 A celui m’accordant une place en son coeur.

 En ses yeux, en les miens, clair sera le bonheur.

 

 

refuge.jpg

 

Pour que vos enfants reçoivent gratuitement le journal

L'info-Journal JUNIOR de la fondation de Brigitte Bardot
inscrire en suivant ce lien

http://www.fbbjunior.com/info-journal-abonnement.php

 

Dans le N° 42
Les conseils de Lecture de Brigitte

S'il te plaît raconte-moi un poème !
Agnès Rivière, ILLUSTRATONS d'Eric Péclet
au éditons COULEURS DE RIMES, 10 €
"S'il te plaît, raconte-moi un poème !" nous emmène
au pays des rêves d'enfants avec beaucoup de légéreté
et une écriture qui porte un message, d'amour
de partage et d'espoir.

 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -  - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 A paraître Fin avril 2015

NosZamis les ZaNiMos

Droits d'auteur pour la fondation de Brigitte Bardot
Pour connaître les animaux en poésies

Enregistrer


03/10/2015
0 Poster un commentaire

Abonnement GRATUIT à l'info-journal Junior

http://www.fbbjunior.com/info-journal.htm

Vous avez des enfants : un site bien fait pour eux il y a :
-l’atelier de Castor
-Les jeux du petit Renard
-Quizz et test
-Surprise et Goodies
-L’info journal junior 42 animaux à découvrir et télécharger !
Un bien joli cadeau instructif et GRATUIT à offrir aux enfants !

Si Des enfants n'ont pas internet, ou simplement si l'enfant souhaite avoir une vraie revue sur les animaux, l'enfant peut s'abonner GRATUITEMENT à l'info-journal Junior, en envoyant à
"La fondation Brigitte Bardot" 28 rue Vineuse.75116 Paris
-Le nom, Le prénom de l'enfant,
- Son adresse postale.
- Si c'est un garçon ? ou une fille ?
- indiquer éventuellement un mail si l'enfant ou les parents en on un
- Mais surtout l'AUTORISATION signé d'un des deux parents avec cette mention:
"j'autorise mon enfant à s'abonner gratuitement à l'info-journal Junior"
(Signature)


15/08/2015
0 Poster un commentaire

Maison EDITION COLEURS DE RIMES

En Bourgogne une nouvelle maison d'édition :
COULEURS DE RIMES

Mail : couleursderimesarobazorange.fr
Tel: 06.71.35.13.77
Ne pas hésitez à soumettre vos écrits
L'EDITRICE


IMG_20140617_103202.jpg
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
-Mon premier recueil"S'il te plaît raconte-moi un poème"
Dans cette maison d'édition. (En vente sur Priceminister )
Ou mail a agnes_maryange@orange.fr

http://www.priceminister.com/offer/buy/350984005/s-il-te-plait-raconte-moi-un-poeme-de-agnes-riviere.html


100_8661.jpg
Second recueil dans cette édition: Un Conte
Les enfants qui aiment dessiner pourront s'approprier ce conte.
Il fait partie d'une collection dans laquelle nous avons choisi de faire participer les jeunes lecteurs en les laissant illustrer eux-mêmes l'histoire selon leur propre inspiration:..
Loup radegou 1.jpg

Un enfant vivant avec ses parents dans la forêt rencontre un loup qui veut qu'on le trouve très méchant, mais l'enfant n'a pas peur de lui ce qui déprime le loup.. L'enfant à une idée pour redonner de la joie à ce grand méchant loup... pas méchant du tout.
Ce recueil fait parti d'une collection, ou le lecteur illustre lui même son livre, des pages blanches en face du texte pour ses dessins.

Mon dernier recueil dans l'édition Couleurs de Rimes
NosZamis les ZaNiMos

 Recueil de 20 poésies animalières,(format 15 cm sur 21 cm,) permet de découvrir toutes sortes d'animaux de manière ludique et poétique. C'est aussi un Hommage à Brigitte Bardot.
Joliment Illustrés par le fils de l'auteure.
Dans les poésies l'animal parle au présent de lui, de sa vie.
livre zanimo1.jpg

L'intégralité des royalties de cet ouvrage seront annuellement reverser
à la FONDATION DE BRIGITTE BARDOT.
Préface de François Bagnaud collaborateurs et fidèle ami de Brigitte Bardot.
Une dédicace est possible en envoyant par mail à l'achat le nom de la personne
à qui le recueil sera offert

 



 

 


23/06/2015
0 Poster un commentaire

NosZamis Les ZaNimos : Recueil pour connaître les animaux.

Aux Editions Couleurs de Rimes
Contacts: couleursderimes@orange.fr
 ou   poemuse@orange.fr
En vente sur Priceminister ou ce lien

http://www.poesieenfant.com/maison-edition-coleurs-de-rimes



Les droits d’auteurs seront reversés à la Fondation Brigitte Bardot

100_9652.jpg

 GRAND MERCI !

- à mon fils Eric Péclet qui a illustré cet ouvrage et les autres.
- à mon mari Marcel François qui a réalisé la page de couverture,
- à Georges  Boisbelle pour  son attention et les conseils avisés pour l'amélioration littéraires des  poésies.
- à
François Bagnaud pour sa préface, ainsi que son aimable collaboration instructive et compétente pour ce  recueil.

François Bagnaud : Conseiller littéraire grand ami de Brigitte Bardot et supervise ceux la concernant. Il a également participé à de nombreuses biographies : Barbara, Colette Renard, Jean Sablon, Tino Rossi, Marilyn Monroe, Martine Carol, Natalie Portman, Isabelle Adjani, etc. Après avoir ainsi supervisé plus de quarante-cinq ouvrages, il souhaite désormais se consacrer principalement à l’écriture.

 

http://www.edilivre.com/evenements/article-sur-le-blog-de-francois-bagnaud#.VR0-dz8R5iU

sans oublier Brigitte Bardot pour son soutien.


Fondation Brigitte Bardot

 28, rue Vineuse 75116 Paris

 Tél : 01 45 05 14 60 Fax : 01 45 05 14 80

  http://www.fondationbrigittebardot.fr/

Pour que vos enfants reçoivent
gratuitement le journal
L'info-Journal JUNIOR
S'inscrire en suivant ce lien

http://www.fbbjunior.com/info-journal-abonnement.php

 dans le N° 42
Les conseils de Lecture de Brigitte

100_9683.JPG

S'il te plaît raconte-moi un poème !
Agnès Rivière, ILLUSTRATONS d'Eric Péclet
au éditons COULEURS DE RIMES, 10 €
"S'il te plaît, raconte-moi un poème !" nous emmène
au pays des rêves d'enfants avec beaucoup de légéreté
et une écriture qui porte un message, d'amour
de partage et d'espoir.

 

 NosZamis les ZaNiMos


Les poésies dans ce nouveau recueil:
- Moi, le petit bébé phoque (Hommage à Brigitte Bardot)
- Qui y-a-t-il dans la SAVANE ?
- Qui y-a-t-il dans le DESERT ?
- Qui y-a-t-il dans la FORET TROPICALE ?

- L' Eléphant africain
- Maman Kangourou roux
- Moi, le Tapir
- Je suis le Dauphin
- Le Castor
- L'Hippopotame
- Le roi Lion
- L'Autruche
- Le Nycticèbe
- Le Ver de terre
- La Pie
- Le Chameau
- L'hommage des Eléphants (à leur ami Lawrence Anthony)
- Ta noblesse mon chat !
- Le regard du Taureau
- Dans ce refuge je l'attends

B.B.jpg

 

 

Moi, Le petit bébé Phoque

Sur ma banquise apparut notre bonne fée !

Quelle douceur, quelle tendresse elle m’a données
En ce jour où elle est venue pour nous sauver !


J’ai vu mourir atrocement des petits frères,

J’ai vu tant de larmes dans les yeux de nos mères !

Elle était là, Brigitte, armée de son courage,

En elle il y avait un tel feu, une rage

De nous savoir ainsi dépouillés tout vivants

Et puis abandonnés, sanglants, agonisants!

 

Cet amour que Brigitte envers nous a montré

Lui a valu, parfois, d’être raillée, moqué e.

Elle a bien su faire parler de nos souffrances,

Emouvoir sur notre sort, plus loin que la France.

Elle m’a entouré de ses bras, caressé,

Moi qui n’étais alors qu’un tout petit bébé.

Mon étoile ! B.B. … Ma déesse, ma fée !

 


02/04/2015
0 Poster un commentaire

Je SUIS CHARLIE

Charlie.jpg

Charb : « Mourir debout plutôt que vivre à genoux ! »
Cet artiste a eu cette phrase magnifique,
Hélas appliquée par des terroristes fous.
Abattu avec tes frères, moment tragique :
Wolinski et Cabu,  Tignous, Honoré                                          
Et sept autres personnes aussi exécutées.
Je suis Charlie aujourd’hui, qu’on te lise ou non
A leurs familles va toute notre compassion.

En grand état de choc, non on ne comprend pas !
Mais l’on sait bien, que, caché sous le nom d’Allah
le prétexte est si fallacieux et mensonger
C’est Lucifer qui s’est ainsi  bien déguisé,
Pour attiser la haine, et pour mieux diviser.
le Bouddhisme, la Bible, le Coran et la Torah,
Tous en cœur disent « ton prochain tu ne tueras pas »,
Ces meurtriers assassins n’ont ni foi, ni loi
Ne les laissons pas gagner, unissons nos voix.
Le respect, l’amitié : l’Amour Triomphera.


                                                       Agnès Rivière


08/01/2015
0 Poster un commentaire

Poésie : Chenôve le 6 décembre 2014

logo_BP_small.png

Poésie
Chenôve : une rencontre inédite et intergénérationnelle

les-enfants-de-la-poemuse-les-deux-presidentes-des-associations-et-la-vice-presidente-de-la-cheneveliere-photo-f-v.jpg

Les enfants de La Poémuse, les deux présidentes des associations et la vice-présidente de La
Chenevelière. Photo
F. V.

Samedi après-midi, dans la grande salle du Tremplin, l’association La Chenevelière
a invité La Poémuse pour un moment de découverte et de rapprochement des deux
 structures sur fond de poésie.

Soixante-quinze membres de La Chenevelière ont participé à ce rendez-vous festif
animé par la présidente de La Poémuse Agnès François et trois enfants (Jade, Éli et
 Rania). Ils ont 11 ou 12 ans et sont passionnés par les poèmes, qu’ils interprètent
avec des scènes qu’ils ont eux-mêmes inventées avec l’aide d’Agnès François, elle
aussi passionnée de poésie.

Pour Ginette Mourey, présidente de La Chenevelière, ce moment convivial a permis
de réunir les aînés de l’association avec les jeunes de La Poémuse et de créer ainsi
du lien intergénérationnel à travers un moment poétique placé sous le signe de l’humour.

 

Sur le B.Public le 9/12/2014

http://www.bienpublic.com/edition-dijon-agglo/2014/12/09/chenove-une-rencontre-inedite-et-intergenerationnelle

 


11/12/2014
0 Poster un commentaire

Aurevoir Maman

Ma chère petite Maman
Tu retrouves enfin tes parents
Papa et Guy bien sûr t’ont accueillie,
Et tous tes frères, belles-sœurs aussi.

Tu as bien mérité, d’enfin les retrouver !
Maman tu as supplié Dieu tant d’années
Pour mourir avant de nous oublier,
Mais le seigneur sans savoir pourquoi
N’a pas exaucé cette prière là !!

Ta vie à été prière, droiture honnêteté
Un bel exemple que tu nous as donné !
Quand Papa par un achat à été escroqué
On a connu la grande pauvreté.
 Maman tu as fait face toujours
Ta foi t’aidant chaque jour

Et quand tu as perdu ton petit Guy
Ta souffrance à Dieu tu l’offris !
Tu as bien rempli ta vie sur cette terre
Soit bénie ma chère petite Mère
Maman, que Dieu te rende enfin ce bonheur
Que ton  Amour a su semer dans nos cœurs.
Ce départ Maman n’est qu’un aurevoir
Tu as maintenant toute ta mémoire,
Nous sommes tes enfants ma chère Maman
Qui te disons Merci  et t’aimons tendrement.


Maman est parti hier le 9 décembre 2014  à 14 heures, sans souffrir...Elle a retrouvée tous ceux qui
Sont parti avant elle, et enfin elle a retrouvé toute sa mémoire, elle sait maintenant
que nous sommes ses enfants. A bientôt ma Maman Chérie.


10/12/2014
0 Poster un commentaire

La MALADIE DE CHARCOT

Cruelle MALADIE DE CHARCOT

la maladie de Charcot : Le diagnostic et tombé 
Me voici entrée dans le monde des condamnés.
Aujourd’hui deux ans après j’ai une poche pour me nourrir
Je ne peut plus parler, je voudrais tant mourir
Je reste couchée toute la sainte journée
J’aimerais au moins pouvoir seule me retournée

Tous les matins je sens l’odeur d’un bon café
Mais ce cadeau n’est plus qu’un rêve désormais.
Pour ma bouche et mes lèvres desséchés
On glisse un gros coton tige humidifié

Je souffre physiquement aussi moralement
Je ne verrais pas grandir mes petits enfants
Je ne communique plus qu’en fermant les yeux
J’attend impatiemment un rappel de notre Dieu
Tant de personnes prie pour moi, entend-tu leur voix ?

Je suis prisonnière d’un corps qui souffre tellement
Je vois la détresse des amis, et des parents
Le gouvernement qui a fait des avancés
Parle des soins palliatifs comme la panacée !
Ah oui ! moi j’attend encore qu’un lit ce libère
Non la France n’a pas de quoi être si fière
La Suisse, la Belgique on pensé et encadré
Une mort digne, une fin de vie assisté

Moi je ne souhaite pas à mon pire ennemie
Tout ce que je supporte de ma vie aujourd’hui
Ma tête hélas va très bien ! je vous remercie !
Je voudrais juste quitter très vite cette vie.
Que ce termine enfin ma terrible agonie.

(Poésie pour ma chère cousine qui vit tout cela à ce jour)

Le 9  décembre...Maman, est DCD et Agnès...
Ma cousine va de plus en plus mal, c'est peut être sa dernière nuit, famille et amis sont près d'elle
J'avais modifiée ma poésie afin qu'elle puisse lui être lu, finalement ses enfants lui on lu la précédente
et  mon frère celle-ci ...il semblerait que cela lui as fait du bien  !  grâce à ses yeux et son sourire.
Je t'aime ma cousine ! ma petite sœur de cœur !

 

J’ai tant de Choses à Dire !

Foutu , cruelle cette maladie de Charcot 
Qui me serre le coup m’étrangle, comme un garrot
Je voudrais manger, j’ai une poche pour me nourrir
Je ne peu plus parler : j’ai tant de chose à dire.
Je reste couchée toute ces longues journées
J’aimerais au moins pouvoir seule me retourner

Tous les matins je sens l’odeur d’un bon café
Mais ce cadeau n’est plus qu’un rêve désormais.
Je souffre physiquement, aussi moralement
Je ne verrais pas grandir mes petits enfants.

Tant de personnes chaque jour prient pour moi,
Seigneur n’entends-tu  pas monter leurs voix ?
Je suis prisonnière d’un corps qui souffre tant,
Je vois la détresse des amis, et des parents.

Ma tête hélas va très bien ! je vous remercie !
Je pense à tout ce que j’ai vécu jusqu’ici.
Je revis en pensées, toutes ces années
Qui sans maladie, ce sont vite écoulées.

Maintenant les heures passent au ralenti.
Ce qui m’aide chaque jour de cette vie :
La fidélité incroyable de mes très chères amies
La douce affection des miens : Doux présent !
Je voudrais dire à ma famille, mes petits enfants
Combien ils sont dans mon cœur à chaque instant.
Même si ce mot je ne peut plus le prononcer.
Ma capacité d’aimer n’est pas handicapée.

 


02/12/2014
0 Poster un commentaire

La GRANDE GUERRE etSISSI poème d' Eli 11 ans

Vac aout 2012 ELI 024.JPG

 Poèmes: 'ELI KEDOTE  11 ans (il fait parti  de POEMUSE et fait des animations avec beaucoup de talent avec nous
et les deux autres enfants Rania et Jade)
Eli et un passionné de toute l'histoire de France, notamment de Napoléon, de Charles de Gaulle....
Il
dévore les livres sur l'histoire qui n'intéressent normalement que des adultes.




LA GRANDE GUERRE

Personne n'avait imaginé

Un si désastreux été! 

Le tzar Nicolas était heureux, 

L empereur Guillaume donnait des festins  fastueux

Le sultan était sur ses gardes

L Italie voulait monter en grade

La France ruminait sa vengeance

L Autriche-HONGRIE n a pas de chance

L empire Britannique est plusque jamais hystérique

L Espagne est en crise

 

Le 28 juin tout explose

François Joseph devient morose

Il déclare la guerre à la Serbie

Celle-ci reçoit l aide de la Russie, 

L’Allemagne lui déclare la guerre

La France devient amère

La Belgique et le Luxembourg sont dans la galère. 

Ceux-ci en effet sont envahis

Par les Allemands

Trop confiants

Désormais, entre Paris et Berlin; c'est la guerre

Écraser l’ennemi se serait super!

C’est autour des Britanniques d’entrer en guerre. 

  

Les alliés sont en difficultés

Les Allemands leurs font un pied de nez! 

 Paris est a 40km à pied, 

Pour les Allemands, la guerre semble déjà gagnée

Mais Joffre vient de contre-attaquer

L’ennemis Allemands , sur la Marne est écrasé

Il doit battre en retraite et reculer

Humilier, le mythe de leur invincibilité est ébranlé

Ainsi s installe les tranchées, la misère

Ce sera un long calvaire

De la Suisse à la mer du Nord,

Pour percer, il en faudra des efforts !

 

Année 1915, année des grandes illusions

Cette année, il n’y aura que des déceptions! 

Des morts par milliers

Des villes rasées

Le pire des cauchemars s est réalisé

La guerre s’éternise 

Et se succèdent les offensives. ..

 

 Entre en guerre l’Italie
Contre l'Allemagne et l’Autriche - Hongrie

 

Mais en 1916, tout change

Les cadavres par milliers se mélangent

Dans la plaine de Verdun

Où va séterniser le déclin 

De milliers d’hommes se battent tant

Pour le destin de la France et de ses enfants

Les pauvres poilus qui n ont rien demandé

Se retrouvent sur un champ de bataille sous les bombes écrasées. 

L’armée du kaiser tente de percer le flanc

Les français resisteront longtemps! 


Pied de nez aux envahisseurs

Pétain résiste avec toute sa fureur!

Il faut dire que la voie sacrée l'a bien aidé

Les Français sont attaqués

Par des ennemis épuisés

Vive la France,  vive la France, 

Avec tout ce qu'il reste de sa romance...

 

Enfin, les Allemands doivent reculer,

Car la bataille de la Somme a commencé

Verdun a résisté

Avec la voie sacrée. 

  

Au Chemin des Dames, Nivelle n'y trouve pas sa gloire

Les armées françaises ne remportent pas la victoire!

Au contraire c’est une pitoyable déroute

Ainsi, les armées françaises reprennent la route

 

Les États Unis entre en guerre

Contre l’Allemagne,  l’Autriche - Hongrie et la Turquie

Sans oublier le massacre des arméniens par les ottomans

Ah! Ce que la guerre et ses participants sont méchants! 

  

Heureusement Pétain est là

Il remet le moral des soldats

Le tzar, lui est en difficulté

Son pays il l’a mécontenté

La révolution de Russie

Mène au pouvoir une nouvelle mélodie

Les Bolcheviks signent la paix

Quand au Tsar, comme un rat, il est fait..

 

Les Allemands croient la guerre gagnée

Mais les américains eux arrivent armés

Sur la Marne sont retranchées

Toutes les armées alliées

 Sous le commandement de Ferdinand Foch

Qui enferme les Allemands dans une poche

Ils infligent aux armées du Kaiser,

Une bonne défaite de malheur! 

Pauvre Général Ludendorf

Vaincu par un coup de force...

 

Sur le front de l’Italie

Les alliés donnèrent à Rome un sacré coup de main 

L’Autriche - HONGRIE s’effondra à son tour

C est la fin de l’empire Autriche - Hongrie pour toujours!


La sublime porte capitula

Le sultan Memehd V lui décéda

Son successeur MemehdVI 

Passa pour un imbécile

Après le désastreux traité de Sèvre signé par sa Majesté Royale

C’est la fin de la Turquie Impériale

 

Au traité de Versaille, 27 nations discutèrent

Du sort de l Allemagne après ses revers

Les soldats Français défilent à Strasbourg

Les Alsaciens leur font la cour

Belgrade pavoise et Vienne déprime

Bucarest exulte et l’Allemagne s’envenime

Les Italiens regardent vers Trieste encore étranger

Les Polonais,  Slovaques, Tchèques, Slovènes et Croates gouttent à la liberté, 

Mais désormais,  l’Europe est ruinée.

 -- -- - - - - -- - - - - - - -  -

L’Impératrice SISSI

Née dans un palais de Bavière,

Sous les yeux de son père et de sa mère,

Dans le merveilleux palais de Lassenhofer

Elevée avec sa sœur trop jeune

Hélène de Wittelsbash étudie,

Ce qui n’est pas le cas de sa jeune sœur Sissi

 

En 1853, elle va rencontrer son impérial cousin

L’empereur François-Joseph et ses ministres pas très malins !

Frantz doit épouser Hélène,

Mais lui fera bien de la peine :

Il choisit d’épouser Sissi

Jeune, vive et plein d’esprit

Sissi, à peine âgée de 16 ans

François-Joseph a épousé une enfant !

 

La nouvelle souveraine doit respecter l’étiquette

Du coucher à la toilette

Du choix des couverts et des assiettes

Du bal à la prochaine fête

A la cour, c’est autre chose,

L’ambiance est plutôt morose

Sissi doit supporter

Sa belle-mère Sophie, cette empotée !

 

Quant à l’empereur il est préoccupé

Les Hongrois semblent vouloir se révolter

Sans parler de la Lombardie

D’où le Piémont veut rassembler l’Italie

Mais l’impératrice met au monde une archiduchesse

Sophie d’Autriche que Sissi couvrira de tendresse

Ce n’est pas l’héritier tant attendu

Qu’est ce petit être nu

.../…

En 1858, Sissi met  au monde l’hériter du Trône

Le Koprinz Rodolphe, a la Holburg la paix, il prône,

Mais vint la campagne d’Italie

Dont ne se réjouira pas Sissi !

L’empereur part rejoindre ses armées

Où, à Solférino elles seront décimées

Les Autrichiens perdent la Lombardie

Au profit de l’Italie

 

Le néo-absolutisme est aboli

François-Joseph, sous la pression de Sissi,

Crée un parlement sans tenir compte des doléances

Des Hongrois voulant leur indépendance

Ils en appellent à sa clémence

 

L’Italie revendique la Vénétie

La Croatie et la Slovénie

La Prusse et l’Italie, à l’Autriche déclarent la guerre,

C’est le début d’une longue misère !

 

Les autrichiens commencent à reculer

Puis à Sadowa, ils seront écrasés

À Prague ils doivent capituler

Le duché d’Holstein ils doivent céder

Les Hongrois sont excédés

François-Joseph en a assez

Il crée le dualisme Austro-hongrois

Cela ne fera ni chaud ni froid

Ceci consacre l’union de deux états

Au sein d’une même monarchie

Ente-autre, l’Autriche et la Hongrie

Ainsi François-Joseph et Sissi

Sont couronnés roi et reine de Hongrie

 

Sissi voyage tout le temps

Délaissant son mari et ses enfants

Corfou, Madère

Sissi voyage dans l’Europe entière

 

 

 

…/…

Mais Sissi est une souveraine meurtrie

Au cours des années les morts successives de sa fille Sophie,

Celle de son cousin Louis II de Bavière

De son père et de sa mère

Mais surtout, la mort mystérieuse de son fils unique, Rodolphe de Habsbourg

A Mayerling, dans un faubourg

Détruite psychologiquement, elle restera à jamais choquée

A la mort de son fils elle pleura toute la soirée

 

A Genève, Sissi fait une énième cure,

C’est insuffisant de manger que des vitamines pures !

Le 10 septembre 1898, elle est assassinée par Luigi Luccheni,

Voulant la tuer pour se faire un nom dans la presse

Il assassina l’impératrice-reine à Tresse !


11/11/2014
3 Poster un commentaire

Moi ! Le petit Bébé phoque

Sur ma banquise apparut notre bonne fée !

Quelle douceur, quelle tendresse elle m’a donnée

 En ce jour où elle est venue pour nous sauver !

 J’ai vu mourir atrocement des petits frères,

 J’ai vu tant de larmes dans les yeux de nos mères !

 Elle était là, Brigitte, armée de son courage,

 En elle il y avait un tel feu, une rage

 De nous savoir ainsi dépouillés tout vivants

 Et puis abandonnés, sanglants, agonisants!

 

Cet amour que Brigitte envers nous a montré

 Lui a valu, parfois, d’être raillée, moquée.

 Elle a bien su faire parler de nos souffrances,

 Emouvoir sur notre sort, plus loin que la France.

 Elle m’a entouré de ses bras, caressé,

 Moi qui n’étais alors qu’un tout petit bébé.

 Mon étoile ! B.B. … Ma déesse, ma fée !

 

 

images.jpg

Mon Hommage à cette GRANDE  DAME !
                       (Agnès)

phoque.gif
Dessin Eric Péclet

Ce poème  sera dans le recueil  (10 € ) qui va sortir en mai 2015
LES DROITS d'Auteurs seront reversés à la FONDATION
De cette Chère amie des animaux : Brigitte Bardot.
Si vous souhaitez retenir ce recueil de 20 Poésies
pour mieux connaître les animaux et aider la fondation

Contact mail éditrice :  couleursderimes@orange.fr


100_9652.jpg

Enregistrer


28/09/2014
0 Poster un commentaire

L’Hommage des Eléphants à leur ami "Laurence Anthony"

 

hommage.jpg

Un jour, en mars deux mille douze, est mort Lawrence,
Cet homme généreux durant son existence :
En Afrique et ailleurs, il a sauvé les vies
De nombreux éléphants, d’autres bêtes aussi.

 
Son cœur, lorsqu’il battait, fut-il à l’unisson
De ceux des animaux qu’ici nous évoquons ?
Nul ne le sait. Pourtant… Lorsqu’il s’est arrêté
D’autres cœurs l’ont perçu et s’en sont attristés.


Deux jours plus tard, venant de plusieurs horizons,
En longues processions allant vers sa maison,
Trente et un éléphants paraissent, lente marche
Sous la sûre menée de grandes matriarches.

 

Ils s’avancent ainsi, solennels, calmes, sages…
C’est alors, de leur part, un libre et fier hommage,
Un an plus tard pour une cérémonie du souvenir
Les éléphants sont revenus vers la maison de leur ami
La superbe leçon d’une reconnaissance
Une VRAIE belle histoire, un signe d’espérance ?



 

homme-elephants_01-150x150.jpg


lawrence1.jpg


Suite à la lecture de ce magnifique article j'ai fait ma poésie
http://halleyjc.blog.lemonde.fr/2013/04/07/lhomme-qui-murmurait-a-loreille-des-elephants/

L'homme qui murmurait
à l'oreille des éléphants !

Lawrence Anthony, une légende en Afrique du Sud et auteur de 3 livres dont le best-seller L'Homme qui mumurait à l'oreille des éléphants (The Elephant Whisperer), a courageusement sauvé la faune contre les atrocités de l'homme y compris le sauvetage courageux des animaux du zoo de Bagdad lors de l'invasion américaine en 2003 et a réhabilité des éléphants dans le monde entier.
Le 7 Mars 2012 Lawrence Anthony est mort. Il manque à son épouse, ses 2 fils, ses 2 petits-fils et à de nombreux éléphants. 

Deux jours après son décès, les éléphants sauvages se sont présentés à son domicile mené par deux grandes matriarches. D'autres troupeaux sauvages sont arrivés séparément en masse pour dire au revoir à leur ami humain bien-aimé. ? Un total de 31 éléphants ont patiemment marché plus de 20 km pour se rendre à sa maison en Afrique du Sud. ?

 

Témoin de ce spectacle, les humains étaient de toute évidence étonnés, non seulement par l'intelligence suprême et par la précision du moment où ces éléphants ont détecté le décès de Lawrence, mais aussi par cette manifestation d'émotion profonde que les animaux bien-aimés ont montrée et évoquée d'une façon organisée:

Une marche lente de leur habitat jusqu'à la maison de Lawrence - pendant des jours - en file indienne de façon solennelle. Alors, comment après la mort d'Anthony, ces éléphants de la réserve qui vivent dans des régions éloignées du parc - ont-ils su ?
 Un homme bon est mort subitement, dit le rabbin Leila Gal Berner, Ph.D., «et à plusieurs km de distance, deux troupeaux d'éléphants qui ont détecté qu'ils avaient perdu un ami cher, ont commencé a se déplacer comme dans une procession solennelle, presque « funèbre» jusqu'à la maison du défunt pour montrer leur respect à sa famille.» «S'il fallait avoir une preuve de la merveilleuse interdépendance de tous les êtres vivants, la voilà avec les éléphants de la réserve de Thula Thula. Le cour d'un homme s'arrête, et le cour de centaines d'éléphants est en deuil. Le cour de cet homme a offert la guérison à ces éléphants, et maintenant, ils sont venus pour rendre un hommage affectueux à leur ami. "

La femme de Lawrence, Françoise, était particulièrement touchée, sachant que les éléphants n'étaient pas revenus chez lui depuis plus de 3 ans ! Mais pourtant, ils savaient où ils allaient. 

Les éléphants de toute évidence ont voulu montrer leur profond respect, et honorer leur ami qui leur a sauvé la vie, en restant là devant la maison pendant 2 jours et 2 nuits sans rien manger.Puis, un matin, ils sont repartis.

Et peut être le plus extraordinaire, c’est qu’un an plus tard lors de la cérémonie du souvenir, la famille de Laurence et ses amis on assisté à nouveau au même hommage, ils sont revenus pour la cérémonies du souvenir. (infos page 275 dans le livre le nouveau dictionnaire de l'impossible)

 

lawrence-anthony-tribute.jpg

 



Enregistrer

Enregistrer


28/09/2014
0 Poster un commentaire

Maison de Retraite St Joseph


06/08/2014
0 Poster un commentaire

Faire un collier en perles de papier

   Collier en perle de papier   

Pour faire un jolie collier avec du papier, du vernis à ongles.
Pour les enfants qui veulent faire un cadeau que la Maman
pourra porter avec joie
.
collierfini.jpg
Celui-ci: très grand fait 1. 38 m pour 69 perles.
Vous pouvez assortir les couleurs à vos robes.
Faire aussi des bracelets, et boucles d'oreilles.
il faut.jpg
Pour faire un collier il FAUT:
Une règle graduée, une revue, des allumettes, une paire de ciseaux,
de la colle, du vernis à ongle de différentes couleurs, de la ficelle
de cuisine ou de l'élastique fine, une plaque de polystyrène
.
feuille1.jpg
-Prendre des feuilles de couleur dans des magazines
-En faire des triangles: tout les 2 cm d'un côté, commencer a
1 cm de l'autre puis tous les 2 cm.

feuille2.jpg

 -Réunir les points pour découper...

enrouler.jpg

 -Enrouler sur une allumette et coller les derniers centimètres

perlefaite.jpg

-Perle fini d'enrouler sur l'allumette
planter0.jpg

-Mettre du vernis sur chaque perle, puis laisser
sécher sur de la Polystyrène

vernir.jpg

 - En fois les perles sèches...
Les sortir de l'allumette en faisant glisser.
resultat.jpg
Enfiler les perles sur élastique ou ficelle fine.
collierfini.jpg


 

 








03/08/2014
0 Poster un commentaire

Nos Animations sur le Bien Public

Tous les articles POEMUSE sur le Bien Public :
http://www.bienpublic.com/search?q=poemuse&x=1&y=1&x=18&y=14

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           

logo_BP_small.png

 Vie associative
Poémuse : une première année riche en événements
 

bureau7.jpg
                       Le bureau, présidé par Agnès François. Photo Frédéric Vaussard

 Entre les animations dans les maisons de retraite et la création de l’orchestre Poémusette, Poémuse s’est fait une place dans le paysage culturel.
L’assemblée générale de l’association Poémuse s’est tenue au siège social à Chenôve en présence des membres actifs et sympathisants, du bureau composé de la présidente Agnès François, du vice-président Michel Morisot, du secrétaire Marcel François et de la trésorière Mariange Escobar.

 Dans son rapport moral, la présidente souligne plusieurs points : dès sa création, Poémuse a pris contact avec les nombreuses maisons de ­retraite située dans l’agglomération dijonnaise afin de proposer aux résidants une animation poétique et musicale parfois accompagnée des enfants poètes ou des mascottes de l’association : deux petits chiens bichons maltais dressés par la présidente pour ­présenter des numéros de danses comiques. Numéros qui remportent toujours un franc succès dans les maisons de retraite.

 Et à la présidente de dire : « Depuis le mois de septembre, l’adhésion de l’association à l’Office municipal de la culture (OMC) représente une belle reconnaissance pour Poémuse qui s’inscrit désormais dans le paysage culturel de Chenôve ». Enfin, Poémuse a développé la partie musicale de son action en créant l’orchestre Poémusette grâce à l’acquisition d’un accordéon numérique et d’un arrangeur. Ces deux instruments, maniés par Marcel Francois, permettent d’assurer à lui seul un moment musical digne d’un orchestre de plusieurs musiciens.
Le conseil d’administration a également été renouvelé.

INFO 16, rue des Tulipes à Chenôve. Tél. 03.80.52.50.42 ou 06.89.38.77.25.

Sur le Bien public le  05/05/2015
http://www.bienpublic.com/edition-dijon-agglo/2015/05/05/poemuse-une-premiere-annee-riche-en-evenements

 

 



                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     

logo_BP_small.png
Vie locale
Daix : après-midi récréative

recreation-pierre-gallion-photo-pierre-gallion.jpg

À l’invitation de la municipalité, Agnès et Marcel François, de l’association Poémuse, sont venus proposer une après-midi récréative aux résidants de la maison de retraite L’Été indien avec Bibi et Gibus, les deux bichons maltais qui ont amusé la galerie de leurs numéros comiques, en présence de la maire Dominique Bégin-Claudet et de la nouvelle directrice de l’établissement Hélène Revillon.

 

 Sur le Bien public Le 21/02/2015

http://www.bienpublic.com/edition-dijon-agglo/2015/02/21/daix-apres-midi-recreative


                                                                                                                                                                                                           

logo_BP_small.png

  Rencontre intergénérationnelle
Poémuse à la rencontre des aînés de la maison de retraite des Grands-Crus
 jade-et-rani-sont-venus-avec-les-deux-mascottes-de-poemuse-photo-f-v.jpg

 

L’association Poémuse, installée à Chenôve, continue ses rendez-vous sur la commune afin de se faire connaître du grand public.

 

Après une prestation au centre social Le Tremplin pour l’association La Chenevelière, elle s’est déplacée à la maison de retraite du doyenné des Grands-Crus pour y rencontrer les résidants et présenter son spectacle.

 

Une fois de plus, sa présidente, Agnès François, a fait le déplacement avec des enfants de Poémuse, Jade et Rani qui ont reçu un accueil chaleureux de la part des résidants qui ont également apprécié la présence des deux mascottes de l’association, les chiens Gibus et Bibi. Ces derniers ont apporté un moment d’émerveillement en exécutant des exercices d’obéissance, comme danser, marcher sur deux pattes ou encore faire le mort. Les enfants ont proposé leurs poèmes, écrits lors des ateliers qu’anime Agnès François tout au long de l’année. Plébiscitée par le public, Poémuse devrait se faire de nouveau inviter par le doyenné des Grands-Crus qui multiplie lui aussi les animations avec les structures locales, comme l’école Jules-Ferry ou le centre ­social Le Tremplin.

 

À noter : l’association Poémuse est à la recherche d’un ou deux bénévoles, notamment un chanteur pour animer des bals musette.
Info Pour tout renseignement et contact : Agnès François, présidente,
tél. 03.80.52.50.42.
Le Bien Public le 12/02/2014

 

http://www.bienpublic.com/edition-dijon-agglo/2015/02/12/poemuse-a-la-rencontre-des-aines-de-la-maison-de-retraite-des-grands-crus

                                                                                                                                                                                                            

logo_BP_small.png

Vie locale
Chenôve : une animation appréciée
les-trois-enfants-ont-montre-tout-leur-talent-photo-sdr.jpg

                                Les trois enfants ont montré tout leur talent. Photo SDR

 

 L’association chenevelière Poémuse s’est rendue à la maison de retraite L’Espérance pour une animation inédite qui a pris la forme d’un après-midi tout en chansons et, ce, grâce à l’accordéon de Marcel François. Pour la présidente Agnès François, cela a été l’occasion de présenter la nouvelle venue au sein de Poémuse, Martine Vernet, qui apporte toute son émotion pour chanter avec Virginie Kedote. Airs d’accordéon entrecoupés par trois enfants (Jade, Eli et Rania) qui font vivre les textes et les poésies d’Agnès François avec beaucoup de talent.

 

Les chiens bichons ­maltais Gibus et Bibi, mascottes de Poèmuse, ont donné aux résidants un moment de rire et de détente par leur obéissance aux exercices. Puis le tirage des rois et les galettes ont fait l’unanimité auprès des aînés et de l’équipe d’animation Poémuse.

 

INFO Pour connaître les prestations de Poémuse, prendre contact avec Agnès François au 03.80.52.50.42.
Sur le Bien Public le 02/02/2015

 http://www.bienpublic.com/edition-dijon-agglo/2015/02/02/chenove-une-animation-appreciee

 

                                                                                                                                                                                                                                               

logo_BP.png

Chenôve - Association                                                                    
Année faste pour Poémuse

agnes-et-marcel-createurs-de-poemuse-entoures-de-jade-rania-eli-et-virginie-photo-frederic-vaussard.jpg
Agnès et Marcel, créateurs de Poèmuse, entourés de Jade, Rania, Eli et Virginie.
Photo Frédéric Vaussard

 Animations, ateliers, spectacles... depuis sa création en mai dernier par Agnès et Marcel François, l’association Poémuse enchaîne les prestations.
En mai dernier, Agnès François et son mari Marcel, accordéoniste, ont décidé de créer l’association Poémuse, alliant poésie et musique. À travers cette nouvelle association, Agnès François entend bien poursuivre les animations poétiques et musicales qu’elle donnait dans les maisons de retraite au sein d’une autre association que son mari et elle ont quitté pour voler de leurs propres ailes.
Depuis sa création, l’association n’a cessé de réaliser des prestations et le bilan de l’année écoulée s’avère extrêmement prometteur. Elle compte à ce jour une trentaine d’adhérents et est devenue officiellement, le 16 septembre, membre de l’Office municipal de la culture (OMC).

 Des recueils de poèmes

 Tout a commencé avec la fête de la Musique dans le parc de la Ferme à l’école avant d’enchaîner avec plusieurs rendez-vous dans des maisons de retraite. La présidente Agnès François a confié l’édition de ses recueils de poésies aux Éditions Couleurs de Rimes , dirigées par Martine Cessot. Après un premier recueil en auto-édition en 2011, S’il te plaît raconte-moi un poème (prix de poésie Stephen-Liegeard) puis Poésie par-ci, poésie par-là en 2012, un troisième recueil intitulé Après la pluie, la poésie va sortir prochainement. En outre, un petit livret de ­conte pour enfants intitulé Le Loup Radégou Roudoudou vient de voir le jour.

 Les Petits Poètes

 Avec Poémuse, Agnès François continue son atelier Petits Poètes. Ainsi, Eli, Rania et Jade, âgés de 11 à 12 ans, ont fait sensation lors d’un après-midi animation au profit de l’Association Valentin-Haüy au centre social Balzac à Dijon ou encore lors d’une animation auprès des aînés de l’association La Chenevelière au centre social du Tremplin à Chenôve et en décembre, à l’occasion du gala de l’OMC. Eli écrit des poèmes. Il est passionné par l’histoire et Napoléon n’a plus de secret pour lui. Du haut de ses 11 ans, il est déjà l’auteur de deux poésies : La Grande Guerre et Sissi, impératrice d’Autriche. Sa maman, Virginie, est membre du conseil d’administration et écrit des poésies basée sur sa vie. Rania aime beaucoup lire. C’est elle qui a fait découvrir l’association à Jade qui avait envie de faire du théâtre. L’atelier Petits Poètes a lieu tous les quinze jours, le mercredi après-midi.

 De la musique en prime
 
La musique tient une place importante dans les activités de Poémuse. Elle est l’œuvre de Marcel François, accordéoniste, qui vient de s’équiper d’un accordéon numérique lui permettant d’animer seul un après-midi dansant, renouant ainsi avec les bals musette qu’il a fait dans sa jeunesse avec de nombreux orchestres de la région dans les années 1960-1970.

 Poémuse présente Bibi et Gibus, deux petits chiens bichons maltais et leurs numéros comiques. Au fil du temps, ils sont devenus les mascottes de l’association. Ils sont entraîné pour faire des exercices d’obéissance afin d’agrémenter les animations auprès des personnes âgées qui aiment les caresser. Les petits chiens et les petits poètes proposent une animation qui sort de l’ordinaire et rencontre un grand succès dans les maisons de ­retraite.

INFO Pour en savoir plus, contacter le 03.80.52.50.42.
Sur le Bien Public le  04/01/2015 
http://www.bienpublic.com/edition-dijon-agglo/2015/01/04/annee-faste-pour-poemuse


-----------------------------------------------------------------------                                                                  ---------------                                                   -----------

logo_BP.png

Poésie
Chenôve : une rencontre inédite et intergénérationnelle
chenove-une-rencontre-inedite-et-intergenerationnelle.jpg
Les enfants de La Poémuse, les deux présidentes des associations et la vice-présidente de La Chenevelière.
Photo
F. V.

Samedi après-midi, dans la grande salle du Tremplin, l’association La Chenevelière a invité La Poémuse pour un moment de découverte et de rapprochement des deux structures sur fond de poésie.

Soixante-quinze membres de La Chenevelière ont participé à ce rendez-vous festif animé par la présidente de La Poémuse Agnès François et trois enfants (Jade, Éli et Rania). Ils ont 11 ou 12 ans et sont passionnés par les poèmes, qu’ils interprètent avec des scènes qu’ils ont eux-mêmes inventées avec l’aide d’Agnès François, elle aussi passionnée de poésie.

Pour Ginette Mourey, présidente de La Chenevelière, ce moment convivial a permis de réunir les aînés de l’association avec les jeunes de La Poémuse et de créer ainsi du lien intergénérationnel à travers un moment poétique placé sous le signe de l’humour.

Sur le B.Public le 9/12/2014

http://www.bienpublic.com/edition-dijon-agglo/2014/12/09/chenove-une-rencontre-inedite-et-intergenerationnelle

                                                      -----------------------------------------------------------------------                                       --------------------------

logo_BP.png

Scènes
Fête de la Musique à Chenôve
photo-frederic-vaussard.jpg
Photo Frédéric Vaussard

Samedi, plusieurs rendez-vous ont été proposés tout au long de l’après-midi. Parmi eux, l’audition-concert de la classe de piano et de chant de Géraldine Pressavin, du conservatoire, dans une salle Delibe affichant complet. L’association La Poémuse était aussi de la partie. Sa présidente Agnès Rivière, accompagnée de son mari Marcel à l’accordéon, avait choisi les jardins de la Ferme à l’école pour accueillir son public. Quant aux Vocalistes en liberté, ils ont choisi l’église Saint-Nazaire pour se produire, chantant l’amour devant une centaine de personnes, toutes captées par les voix de cette chorale. Mais l’un des grands moments de cette édition a été le concert donné par le département jazz du conservatoire de musique et de danse de Chenôve à l’Escale Charcot. Il était animé par le professeur Antoine Di Constanzo. Le tout dernier rendez-vous pour Chenôve s’est tenu dans la cour et au local des Pionniers en présence d’une cinquantaine de personnes. Deux groupes avaient été invités : Allo ici la terre, composé de cinq musiciens et un chanteur, et le groupe Bazin Boulevard avec ses six musiciens et sa chanteuse.

 

le  Bien Public le 24/06/2014

 http://www.bienpublic.com/edition-dijon-agglo/2014/06/24/fete-de-la-musique

 ------------------------------------------------------------------------------------


logo_BP.png

LECTURE
Chenôve : trois enfants ont partagé leur passion pour la poésie

le-trio-de-jeunes-poetes-en-action-photo-f-v.jpg

                 Le trio de jeunes poètes en action.  Photo F. V.

Elle vient tout juste de se créer et, déjà, l’association La Poémuse se montre très active. L’idée, comme l’explique sa présidente Agnès François, est de faire ­connaître l’association chenevelière dans la commune.

Après avoir réalisé la partie administrative, l’association met en application son objet social, à savoir la réalisation de toutes sortes d’animations autour de la poésie et de la musique, pour tous les publics. Le premier rendez-vous a eu lieu à la bibliothèque municipale François-Mitterrand. La Poémuse a été accueillie par sa directrice Chantal Ferreux et la ­responsable du secteur jeunesse Odile Marchal. La présidente Agnès François est venue avec trois enfants, Eli, Rania et Jade, tous passionnés de poésie. Ce trio a envie de faire découvrir et aimer la poésie aux autres enfants de leur âge. Une douzaine de jeunes fréquentant la bibliothèque ont assisté au spectacle qui met en avant la lecture de poésies, toutes écrites par Agnès François, mais aussi, quelques mises en scène avec des objets de tous les jours. Les lectures sont lues ou apprises par cœur par les enfants qui peuvent être fiers de leur prestation. En effet, ils ont joué devant des enfants de leur âge, ou un peu plus jeunes, et ont réussi à se faire entendre, écouter et respecter. Ils sortent grands vainqueurs de cette belle expérience, et la poésie aussi.

INFO Pour en savoir plus sur l’association La Poémuse, appeler le 03.80.52.50.42.


le Bien public 17/05/2014

http://www.bienpublic.com/edition-dijon-agglo/2014/05/17/chenove-trois-enfants-ont-partage-leur-passion-pour-la-poesie

 

        - - - - - - - - - - - -                   - - - - - - - - -                                                                                                     - - - - -

  logo B.P.png      le 03/05/2014
Vie locale
Chenôve : l'association Poémuse allie poésie et musique

bureau ca.jpg

 Les membres du bureau de Poémuse. Photo F. V.

 

Après plusieurs années passées au sein des Poètes de l’amitié,
Agnès François et son mari Marcel, accordéoniste, ont décidé de quitter l’association et « de voler de nos propres ailes en créant, à Chenôve, Poémuse, comme poésie et musique ». À travers cette nouvelle association, Agnès François entend bien poursuivre les animations poétiques et musicales qu’elle donnait en faveur des personnes âgées dans les maisons de retraite afin, dit-elle, « de leur offrir un moment de bonheur ». Depuis sa déclaration d’existence en avril, quelques personnes proches des fondateurs les ont rejointes afin de constituer un conseil d’administration, un bureau et accueillir déjà quelques adhérents.

 

le 03/05/2014 

http://www.bienpublic.com/grand-dijon/2014/05/03/poemuse-comme-poesie-et-musique

 

         - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -                                                                                                                                           -

Ceci était notre dernier engagement au nom des Poètes de l'Amitié

logo B.P.png  le 06/04/2014
Vie locale
Longvic : lecture en musique à l’Ehpad avec les Poètes de l’amitié
marcel-francois-et-agnes-francois-ont-anime-l-apres-midi-a-l-ehpad-photo-emmanuel-clemence.jpg

Marcel François et Agnès François ont animé l’après-midi à l’Ehpad. Photo Emmanuel Clemence

Jeudi après-midi, l’Ehpad Marcel-Jacquelinet accueillait l’association Les Poètes de l’amitié pour une lecture en musique avec Agnès François (poésie) et Marcel François (accordéon). Les résidants de l’Ehpad ont donc pu écouter musiques et textes divers.

L’association Les Poètes de l’amitié, créée en 1974, veut faire partager le goût de la poésie aux seniors mais également aux jeunes en se rendant plusieurs fois dans l’année dans les écoles, collèges, lycées ou maisons de retraite de la région.

Le président de l’association Stéphen Blanchard rappelle que toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. L’association reçoit de nombreuses demandes pour des lecteurs bénévoles et des musiciens aussi bien dans les maisons de retraite, écoles, bibliothèques et hôpitaux.

Sur le B.Public le 06/04/2014

http://www.bienpublic.com/grand-dijon/2014/04/06/lecture-en-musique-a-l-ehpad-avec-les-poetes-de-l-amitie



06/04/2014
0 Poster un commentaire